Le Parlement israélien cherche une parade aux menaces de boycott: PAJU N° 749

Boycott-israel-b9881

  le 19 juin 2015

Le Parlement israélien cherche une parade

aux menaces de boycott

Il y avait de l’ambiance dans les couloirs de la Knesset pendant la  « séance d’urgence sur la délégitimisation d’Israël » organisé début juin. Certes, l’exercice ne présentait pas d’enjeu puisqu’aucun vote n’était prévu. Les députés se sont contentés d’exprimer leur avis à la tribune. Mais le fait  que ce débat ait eu lieu démontre que le mouvement « Boycott, désinvestissement, sanctions » (BDS), qui était jusqu’à présent considéré comme quantité négligeable par les dirigeants de l’État hébreu, est désormais vu comme un danger.

Il y a quelques mois encore, un seul fonctionnaire du ministère israélien des Affaires étrangères suivait les activités du BDS lorsqu’il n’avait rien d’autre à faire. Mais durant le débat à la Knesset, le ministre de la  Justice Ayelet Shaked a promis que cela ne se reproduirait plus puisqu’une nouvelle cellule renforcée ad hoc était en cours de création. En outre, Jérusalem mobilise ses amis. À commencer par l’Américain Sheldon Adelson, le roi des casinos et principal financier du parti républicain, qui a invité Haïm Saban, Adam Milstein, et Heather Reisman*(trois milliardaires pro-israéliens) à discuter des moyens afin de contrer l’action de BDS. Comment? En finançant, entre autres, la tournée de conférenciers présentant les arguments de l’État hébreu sur les campus « contaminés » par l’idée du boycott.

Depuis une dizaine de jours, la question de « l’isolement croissant » d’Israël, notamment symbolisée par la tentative palestinienne de faire exclure ce pays de la FIFA, est devenue le principal sujet d’intérêt des médias de l’État hébreu qui en rajoute en présentant comme une menace voilée de boycott, les propos de Barack Obama selon lesquels les États-Unis « auront de plus en plus de mal à défendre Israël à l’ONU et dans les autres forums internationaux » si Benyamin Nétanyahou poursuit sa politique actuelle envers les Palestiniens.

Signe de l’inquiétude israélienne, après avoir dénoncé dimanche les « tentatives de délégitimer » son pays, Nétanyahou est revenu sur la question mercredi matin en réponse à l’Union nationale des étudiants britannique qui vient de rejoindre le mouvement de boycott d’Israël.

*Heather Reisman est la PDG de Indigo-Chapters

Adapté de « Le Parlement israélien cherche la parade aux menaces de boycott » et publié en ligne à : http://www.liberation.fr/monde/2015/06/03/le-parlement-israelien-cherche-la-parade-aux-menaces-de-boycott_1322077

       Distribué par PAJU (Palestiniens et Juifs Unis)

WWW.PAJUMONTREAL.ORG

Publicités

Un commentaire sur “Le Parlement israélien cherche une parade aux menaces de boycott: PAJU N° 749

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s