Première Partie : Un célèbre journaliste israélien dénonce l’apartheid dans son pays

PAJU (Palestiniens et Juifs Unis)  n0. 760  le 4 septembre 2015

Bradley Burston :  « Il est temps de reconnaître la politique d’Israël pour ce qu’elle est : une politique d’apartheid »

« Ce que je vais maintenant écrire n’est pas facile pour moi. Je faisais partie de ceux qui étaient en désaccord quand on appliquait l’étiquette “apartheid” à Israël. Je faisais partie de ceux sur qui on pouvait compter pour soutenir qu’en dépit du fait que les politiques de colonisation et d’occupation étaient antidémocratiques, brutales, que c’était un suicide à petites doses, le terme d’apartheid ne pouvait pas s’appliquer.

Je ne fais plus partie de ces gens-là. Plus depuis ces dernières semaines.

Je n’en fais plus partie depuis que des terroristes ont incendié une maison en Cisjordanie, détruisant une famille, assassinant un petit garçon de 18 mois et son père, brûlant la mère à plus de 90 % et ensuite entendre le gouvernement israélien décréter que cette même famille n’était pas éligible au soutien financier et aux compensations automatiquement allouées aux victimes du terrorisme. Et alors que les colons y ont droit.

Je ne peux plus continuer à soutenir ces idées. Plus depuis que la ministre de la Justice, Ayelet Shaked, déclarant que jeter des pierres était un acte de terrorisme, ouvrant la voie à l’adoption d’une loi tenant les lanceurs de pierre passibles de jusqu’à 20 ans de prison. La loi n’indiquait pas si elle ne s’appliquait qu’aux seuls Palestiniens. Il n’y avait pas besoin de le préciser.

Et, une semaine plus tard, dans une colonie de Cisjordanie, des Juifs ont jeté des pierres, des meubles et des bouteilles d’urine sur des soldats et des policiers. En guise de réponse, Benjamin Netanyahou les a immédiatement récompensés avec la promesse de construire des centaines de logements dans les colonies.

C’est ce qu’est devenue l’application de la loi : 2 versions d’un même bouquin. L’une pour nous et une autre que l’on jette aux Autres. Apartheid.

*Bradley Burston est un des rédacteurs-en-chef du journal israélien Haaretz.

 

Adapté de «Un célèbre journaliste israélien dénonce l’apartheid dans son pays» et publié en ligne à : http://www.europalestine.com/spip.php?article10921

Distribué par PAJU (Palestiniens et Juifs Unis)

WWW.PAJUMONTREAL.ORG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s