Palestiniens et policiers israéliens s’affrontent à la mosquée Al-Aqsa

C

PAJU (Palestiniens et Juifs Unis) no 764  le 2 octobre 2015

Pour la 2e journée consécutive, le 14 septembre, une confrontation a provoqué plusieurs arrestations. Alors que des policiers pénétraient dans l’enceinte, plusieurs jeunes masqués se sont sauvés à l’intérieur de la mosquée et leur ont jeté des pierres, de dire un policier israélien. Il indique qu’ils sont entrés dans l’enceinte au sommet de la colline pour s’assurer que les jeunes musulmans rassemblés là ne harcelaient pas des Juifs ou des touristes durant les heures de visite du matin. Le communiqué ajoute que trois manifestants ont été arrêtés. Le personnel de sécurité israélien a utilisé des gaz lacrymogène et des grenades assourdissantes en entrant dans l’enceinte pour arrêter ceux qu’ils appellent des « lanceurs de pierres ».

Cette action a été condamnée par Mahmoud Abbas : « Le bureau présidentiel condamne fermement l’attaque de l’armée occupante et de la police contre la mosquée Al-Aqsa et l’agression contre les fidèles rassemblés là.» Les non-musulmans ont le droit de visiter la mosquée, mais les Juifs doivent montrer des symboles nationaux pour éviter de créer des tensions avec les musulmans qui y prient. Les musulmans craignent qu’Israël ne cherche à changer les règles qui gouvernent ce site. Des groupes Juifs d’extrêmes droites poussent pour plus d’accessibilité et des organisations marginales veulent y élever un nouveau temple.

La mosquée d’Al-Aqsa est le troisième site sacré en importance pour les musulmans. Elle témoigne de l’histoire turbulente de Jérusalem. Elle a été l’objet de reportages de voyageurs et de recherches d’érudits à travers les siècles. Historiens, géographes, archéologues, religieux ont décrit les transformations successives des bâtiments abîmés à plusieurs reprises par des tremblements de terre, des guerres et des conquêtes. Ils ont été détruits en même temps que le Temple durant le sac de Jérusalem par les Romains en 70 de notre ère. L’empereur Justinien a fait construire une église consacrée à la Vierge Marie au 6e siècle. Un moine gaulois a remarqué, au cours d’un pèlerinage en Palestine, son utilisation pour le culte islamique dès la fin du 7e siècle – utilisation constante jusqu’à maintenant, avec des interruptions temporaires durant les croisades. La longue occupation des lieux justifie leurs qualifications de 3e lieu sacré de l’Islam.

Israël s’est emparé de Jérusalem-Est où est situé Al-Aqsa, durant la guerre des Six Jours en 1967, et plus tard a annexé ce territoire – manœuvre qui n’a jamais été reconnue par la communauté internationale.

Adapté : http://news.yahoo.com/israeli-forces-storm-jerusalems-al-082614394.html

Distribué par PAJU (Palestiniens et Juifs Unis)

WWW.PAJUMONTREAL.ORG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s