Les dirigeants israéliens utilisent les attentats de Paris pour justifier les atrocités commises contre les Palestiniens

PAJU # 775

PAJU (Palestiniens et Juifs unis) no. 775   le 18 décembre 2015

Depuis que des membres présumés de l’État islamique ont tué près de 130 personnes dans une série d’attentats dans Paris, les dirigeants israéliens ont immédiatement utilisé le carnage pour justifier la violence envers les Palestiniens.

Pendant ce temps, quelques médias israéliens ont tenté de faire un faux lien entre les attentats de Paris et le mouvement de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) contre Israël mené par des Palestiniens.

Masquer la terreur coloniale

Depuis des dizaines d’années, Israël essaye de faire passer sa conquête coloniale pour une guerre contre le terrorisme islamique. En effet, la doctrine de la « guerre contre le terrorisme » est depuis longtemps utilisée par Israël pour justifier les atrocités commises contre les Palestiniens. Mais ce discours ne s’est vraiment ancré qu’après 2001.

Depuis le 1er octobre, l’armée israélienne a tué 80 Palestiniens, dont au moins 15 enfants,  et des dizaines de personnes dans ce qu’Amnesty International a qualifié de « tendance nette » aux exécutions sommaires. Au moins 12 Israéliens ont été tués par des Palestiniens pendant la même période, résultat prévisible de la violence coloniale croissante d’Israël.

Les dirigeants israéliens profiteront de chaque occasion pour faire oublier cette réalité en racontant dans le même temps que les Israéliens sont des victimes irréprochables terrorisées par les Palestiniens.

La brutalité d’Israël envers les Palestiniens, qui « ont la même intention meurtrière que ceux de Paris », est donc justifiée, affirme Netanyahu. « Grâce à notre politique ferme contre le terrorisme, le contrôle au sol, la présence dans les villages, la démolition des maisons des terroristes et les mesures préventives contre les infrastructures du terrorisme, et à la détermination des FDI [l’armée israélienne] et des services de sécurité dans la mise en œuvre de cette politique, nous réussissons très souvent à contrecarrer et à empêcher des catastrophes plus graves. »

En fait, les seuls à tirer avantage des attentats de l’État islamique semblent être les faucons de l’État islamique et de l’Occident, dont les idéologies presque identiques de « choc des civilisations » se nourrissent l’une de l’autre dans ce qui constitue une relation symbiotique.

Les faucons, d’Israël aux États-Unis, ont besoin de l’État islamique pour justifier encore davantage d’interventionnisme destructeur, celui-là même qui a engendré en premier lieu le culte fanatique de la mort. Et l’État islamique a besoin de la droite occidentale militariste pour justifier sa propagande sur les croisés antimusulmans. En effet, ISIL et l’État d’Israël sont des alliés objectifs.

Adapté de : http://www.agencemediapalestine.fr/blog/2015/11/20/les-dirigeants-israeliens-utilisent-les-attentats-de-paris-pour-justifier-les-atrocites-commises

Distribué par PAJU (Palestiniens et Juifs unis)                 

WWW.PAJUMONTREAL.ORG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s