Collaboration sioniste avec les Nazis

Palestiniens et Juifs unis (PAJU) no. 797 le 20 mai 2016

image003

Note de PAJU : Dans les années sombres (années de guerres ou de luttes pour l’indépendance récentes), les choix, les regroupements de la société et la violence vus aujourd’hui comme honteux et embarrassants ont existé. Dans maints pays, les séquelles de ces évènements n’ont pas une influence déterminante sur les comportements politiques ou les agissements de la société. L’historien Lenni Brenner suggère que ces séquelles ont plus d’importance pour l’État d’Israël. Cette analyse contribuerait-elle à expliquer certains aspects de la politique israélienne?

Recension par Sara Powell

Aussi difficile que ce soit, le lecteur se doit de confronter des conclusions assurément troublantes. Le plus choquant est qu’avant l’Holocauste, les sionistes aient été capables de s’aligner avec les nazis : fondamentalement, ces deux groupes voyaient la question de la race comme une ligne de division importante et, de plus, ne souhaitaient aucun changement à cette position. David Yisraeli, membre du Stern Gang, a écrit ce qui suit en 1940 en tant que proposition pour Hitler. Ce fut livré à deux diplomates allemands au Liban.

« L’établissement de l’État juif sur une base nationale et totalitaire, lié à un traité avec le Reich allemand, aurait pour résultat de maintenir et de renforcer la position de l’Allemagne dans le Proche Orient. » De telles vues n’étaient évidemment pas réservées ni aux nazis ni aux sionistes. Les idées scientifiques et philosophiques du jour considéraient cette différentiation légitime : la différence raciale (de fait la suprématie raciale) était déjà en vigueur dans le monde entier.

Autre conclusion choquante que doivent confronter les lecteurs : les sionistes se sont inspirés des nazis pour leurs tactiques et leurs politiques et, même aujourd’hui, ils les utilisent pour avancer la cause sioniste. Bien que vraisemblablement connu des lecteurs de ce livre, également troublant est la dissimilation des rôles pour le moins douteux des responsables israéliens actuels, y compris les récents premiers ministres et les groupes terroristes Irgoun et Stern Gang juste avant, pendant, et après l’Holocauste. De même, la soumission de nombre d’officiels américains à la pression sioniste est une constante connue mais néanmoins choquante.

Référence :51 Documents: Zionist Collaboration With the Nazis, edited by
Lenni Brenner. Barricade Books. Fort Lee, New Jersey. 2002.
Distribué par PAJU (Palestiniens et Juifs unis)

http://WWW.PAJUMONTREAL.ORG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s