La croissance mortelle de l’islamophobie au Québec

Voix juives indépendantes – Palestiniens et Juifs Unis – Déclaration conjointe

La croissance mortelle de l’islamophobie au Québec

Montréal le 6 mars 2017.

Le Québec a connu une escalade rapide de la violence et des menaces dirigées contre les musulmans.

l
Le meurtre de six hommes musulmans à la prière, le vandalisme des mosquées locales, le sensationalisme des médias à l’égard des musulmans, la colère de la droite s’opposant à une motion anti-islamophobie au Parlement, une menace à la bombe contre des étudiants musulmans à l’Université Concordia – cette crise exige que nous nous concentrions sur une réponse constructive et humaine.
Nous observons avec inquiétude la présence de groupes néo-fascistes et racistes ici au Québec qui ciblent les musulmans. Cela est accompagné par un sentiment d’impunité de la part des politiciens et les grands médias qui ciblent les musulmans, et par l’abus de la police des personnes de couleur. Nous sommes encouragés par l’urgence avec laquelle les gens s’organisent contre le fascisme et soutiennent tous les immigrants et réfugiés.
Bien avant Trump, le débat de la Charte québécoise des valeurs du PQ, avec des propositions mensongères du CAQ , a accru le sentiment anti-musulman et anti-immigrant au Québec. Cette «culture» islamophobe, qui appartient au projet identitaire du nationalisme de droite, divise la société en deux camps: nous et les autres.
Notre crise locale – la montée des incidents racistes – a également des déclencheurs globaux. L’islamophobie d’aujourd’hui est intimement liée à l’exportation de la politique étrangère désastreuse à l’étranger.
La complicité médiatique aggrave la situation. Récemment, la Gazette et Postmedia, se servant du matériel fourni par l’organisation politique pro-israélienne,Centre Consultatif des Relations Juives et Israéliennes et le B’nai Brith, ont publié plusieurs articles majeurs ciblant les musulmans et des groupes et individus qui appartiennent au movement de la solidarité palestinienne. Les attaques contre les militants de la solidarité palestinienne représentent une des manières principales dont l’islamophobie est exprimée au Canada.

Au cours des dernières semaines, le Centre Consultatif des Relations Juives et Israéliennes a également exercé des pressions pour vaincre le projet de loi 103 sur l’anti-islamophobie au Parlement canadien. À cela, s’ajoutent des organisations néo-fascistes québécoises et canadiennes qui se sont réunies samedi dernier à l’échelle du pays pour s’opposer au projet de loi 103. C’est très inquiétant car nous, les Juifs, devrions savoir ce qui se passe quand les gens deviennent des boucs émissaires à cause de leur differences tel que perçues par les puissances de l’Establishment.

Notre monde a souffert massivement de la géopolitique des combustibles fossiles et de la guerre menée contre les pays musulmans et ceux du Moyen-Orient qui chevauchent les réserves de pétrole convoitées. En plus de cela, il y a l’occupation israélienne soutenue par les Occidentaux depuis 50 ans.. Quatre décennies d’économie néolibérale, et les mesures d’austérité qui les accompagnent, ont engendré la pauvreté et le sous-emploi généralisés, mais aussi l’influx des immigrants, des réfugiés et des demandeurs d’asile. En période de déstabilisation, de peur et d’inégalité, l’élite dirigeante pointe le doigt vers les groupes minoritaires.
Tels sont les facteurs dont il faut tenir compte pour discuter à la fois de l’attentat terroriste qui a tué six bonnes personnes au Centre culturel islamique de Québec et de la menace de bombe à l’encontre des étudiants musulmans de l’Université Concordia.
Que faut-il faire pour lutter contre le racisme et la bigoterie? La réponse est claire:
« Être un allié pour les groupes et les individus ciblés.
Lutter contre le racisme et la démagogie.
Soutenir les musulmans, les immigrants, les LGBTQ, les juifs et autres personnes menacées par la haine.
Voir et accueillir l’autre comme des âmes-soeurs qui ont besoin de vivre ensemble sur une planète durable..
Dénoncer l’islamophobie et les attaques contre la solidarité palestinienne chaque fois que vous entendez, lisez ou voyez l’exemple.
Soutenir le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions)
S’opposer au soutien du Canada aux guerres à l’étranger, et au soutien du Canada de l’occupation israélienne illégale de la Palestine.
Travailler pour la justice économique.  »
Scott Weinstein, Voix juives indépendantes
Bruce Katz, Palestiniens et Juifs Unis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s