Charte de PAJU

Palestiniens et Juifs Unis (PAJU) est une organisation de défense des droits de la personne. Nous reconnaissons explicitement le droit du peuple palestinien à une existence nationale ainsi que le droit de ce peuple à vivre en sécurité. Nous sommes contre toutes violations de droits humains. Le PAJU a été fondé à Montréal par Bruce Katz, un juif canadien et par Rezeq Faraj un canadien d’origine palestinienne. Bruce et Rezeq sont des amis depuis plus de 25 ans. Notre groupe est composé de juifs, de Palestiniens et de Canadiennes et Canadiens. Nous travaillons ensemble pour la promotion de la paix au Moyen-Orient ainsi qu’à l’éducation du public concernant la question palestinienne.

Fondateurs

Rezeq Faraj

Rezeq Faraj est né en Palestine avant la Nakba (la Catastrophe) de 1948 et la création de l’État d’Israël. Il a grandi dans le camp de réfugiés de Deheisha près de Bethléem, où vit toujours sa famille. Après un séjour en Europe, Rezeq Faraj est arrivé au Canada en 1966. Après 28 ans dans l’enseignement, il a pris sa retraite en mars 2003. Rezeq est cofondateur de PAJU (Palestiniens et Juifs unis) avec son grand ami et frère Bruce Katz.

Rezeq Faraj est l’auteur du livre « Palestine : le refus de disparaître ». Il est aussi l’auteur de nombreux articles sur le Moyen-Orient, parus dans divers revues et journaux canadiens et américains. Conférencier invité dans divers collèges et universités du Québec, du Canada et des États-Unis, il poursuit son travail de sensibilisation à la cause du peuple palestinien et à la défense des opprimés.

Bruce Katz

Bruce Katz est né et a grandi à Montréal. Il est professeur de langues par vocation. En novembre 2000, Bruce est co-fondateur de PAJU (Palestiniens et Juifs unis) avec son grand ami et frère, Rezeq Faraj. Bruce Katz est aussi un membre fondateur de l’ONG canadien, le CCCCH (Comité Canadien pour Combattre les Crimes Contre l’Humanité), une organisation vouée à l’instauration du principe des crimes économiques en loi internationale.

La charte de PAJU

Telle que modifiée lors de l’assemblée générale de PAJU, le 28 septembre 2008, au 1600, rue Delorimier, à Montréal.

1 – PAJU (Palestiniens et Juifs Unis) est une organisation non gouvernementale et non violente dont la mission est de défendre les Palestiniens et les Israéliens en ce qui a trait aux droits de la personne et aux droits civiques.

2 – PAJU reconnaît formellement le droit à l’existence des populations israélienne et palestinienne, ainsi que leur droit de vivre en sécurité.

3 – PAJU se donne pour mission de contribuer à l’établissement d’une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens.

4 – PAJU condamne toute violation des droits de la personne.

5 – PAJU affirme que le conflit israélo-palestinien peut et doit être résolu par l’application du Droit international tel qu’il s’exprime dans les quatre conventions de Genève, dans la Charte des Nations Unies, la Déclaration universelle des Droits de l’Homme et toutes les résolutions des Nations Unies qui s’appliquent.

6 – État palestinien : PAJU soutient le droit du peuple palestinien à l’autodétermination et appuiera toutes les décisions prises en ce sens.

7 – En ce qui concerne l’occupation : PAJU soutient le droit du peuple palestinien à résister à l’occupation israélienne, selon le Droit international.

8 – PAJU reconnaît que l’occupation israélienne est une cause fondamentale de la violence existant entre Israéliens et Palestiniens.

9 – PAJU appuie les résolutions 242, 338 et 181 des Nations Unies et les recommandations de la IVème Convention de Genève. Par conséquent, PAJU exige qu’Israël évacue définitivement tous les territoires occupés depuis 1967.

10 – En ce qui concerne les colonies : PAJU soutient la IVème Convention de Genève, dont les principes exigent qu’Israël évacue définitivement toutes les colonies de peuplement et tous les colons israéliens de tous les territoires occupés en 1967.

11 – En ce qui concerne Jérusalem Est : PAJU soutient la création d’un État palestinien indépendant et laïque ayant pour capitale Jérusalem Est, celle-ci étant partie intégrante des territoires palestiniens illégalement occupés en 1967.

12 – PAJU reconnaît la signification particulière de Jérusalem pour les Chrétiens, les Juifs et les Musulmans. Nous affirmons qu’aucune communauté religieuse ne devrait bénéficier d’une position privilégiée à Jérusalem; de même, personne ne devrait se voir refuser l’accès aux lieux saints de Jérusalem du fait de sa religion.

13 – En ce qui concerne les réfugiés : PAJU affirme que la question des réfugiés palestiniens doit être résolue selon les principes stipulés dans la Déclaration universelle des Droits de l’Homme des Nations Unies – clause 13 -, qui engage tous les pays membres des Nations Unies, y compris Israël.

14 – En ce qui concerne le Droit de retour : PAJU affirme que le Droit de retour des Palestiniens, tel que reconnu par la résolution 194 des Nations Unies et par la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, est un droit individuel que détiennent tous les Palestiniens déplacés ou exilés. Eux seuls disposent de ce droit, qui ne peut leur être retiré par quiconque. L’application du Droit de retour doit faire partie d’un accord négocié de paix juste et durable pour tous.

15 – En ce qui concerne la compensation : PAJU affirme que tous les réfugiés palestiniens devront recevoir une pleine compensation pour leurs pertes matérielles et leurs souffrances physiques et morales, basée sur des précédents clairement établis par la jurisprudence internationale. Les Palestiniens ne retournant pas à leur propriété d’origine devront recevoir une pleine compensation pour leurs pertes et ce, qu’ils décident ou non de retourner en Israël ou en Palestine.

16 – PAJU affirme qu’à défaut d’une juste solution apportée à la situation des réfugiés – y compris les compensations – la question palestinienne ne pourra être résolue de façon juste et définitive.

17 – Autres matières sujettes à négociation : Toutes les autres questions en souffrance telles que la question de l’eau, le sort des prisonniers politiques et le développement humain et économique – entre autres, la lutte continuelle contre le racisme -, devront être résolues à la table des négociations, entre égaux.

18 – Assistance aux réfugiés Palestiniens : PAJU se consacre à l’aide aux réfugiés palestiniens dans la lutte quotidienne qu’ils mènent pour leur survie, jusqu’à ce que des accords de paix soient établis, accords auxquels les réfugiés palestiniens et leurs représentants devront pouvoir adhérer librement.

19 – Sensibilisation du public à ces questions : PAJU se donne pour mission d’utiliser toutes les tribunes à sa disposition afin de promouvoir la paix et la justice sociale pour toutes les communautés de la région concernée, par la poursuite des objectifs précédemment mentionnés.

20 – En ce qui concerne les Palestiniens d’Israël : Plus de 1 200 000 Palestiniens vivent en Israël. PAJU dénonce la politique discriminatoire employée par Israël à l’égard de ses citoyens palestiniens. PAJU demande de la part du gouvernement d’Israël une application égale de toutes les lois et un respect de tous les droits de tous ses citoyens sans distinction.

SOURCE : http://pajumontreal.org/paju_fr/?/20/

27 commentaires sur “Charte de PAJU

  1. « 8 – PAJU reconnaît que l’occupation israélienne est une cause fondamentale de la violence existant entre Israéliens et Palestiniens. »

    Il n’y avait pas de violence avant la guerre des six jours ?

    Votre organisation est uniquement pro-palestinienne. La défense des Israéliens n’est que rhétorique.

    J'aime

    • Vous semblez oublier mon cher monsieur que la création d’Israël en 1948 fut acceptée par l’ONU à la condition qu’un État palestinien musulman soit créé également. Si les violences se sont accentuées dans cette région du monde, et même dans le monde ne général, c’est en raison de l’injustice qu’Israël fait subir au peuple palestinien en Occupant sa terre et son territoire. Si vous étudiez votre histoire, vous allez vous rendre compte qu’avant la création de l’État terroriste d’Israël les juifs et les musulmans vivaient pacifiquement côte-à-côte dans plusieurs pays du Moyen-Orient. Israël est venu mettre littéralement de l’huile sur le feu dans cette région du monde en moussant l’Islamisme intégriste et extrémiste qui n’existait pas avant la création d’Israël. Faisons Justice au peuple palestinien, et nous recueillerons la Paix en retour. Semons la haine, et nous récolterons la guerre. Israël veut se maintenir par le pouvoir de l’épée, c’est par l’épée qu’Israël périra!

      Aimé par 1 personne

      • Ce que vous dites est faux en 1948 il y a eu 2etats mais des le lendemain la coalition arabe a attaqué ét fait la guerre A Israel (des milliers de morts).malheureusement pour eux ils l’ont perdue (quand on fait la guerre et qu’on la perd on fait des concessions,voyez l’Allemagne avec la France ils sont encore en train de payer).Chaque fois ils déclarent la guerre a Israel car ils ne veulent pas de deux états Ils ne veulent pas de concessions,Ils veulent uniquement la destruction d’Israel.He bien mon cher monsieur Que ceci vous plaise ou non Israel n’abandonnera jamais ses droits sur cette terre qui est la sienne Et si les arabes avaient en 1948 acceptes la solution à deux états nous n’en serions pas là .Ils ont préféré la guerre et le terrorisme..

        J'aime

      • De un où sont vos droits de propriété? N’y avait-il pas des Palestiniens dans cette Terre que vous occupez illégalement et illégitimement avant la SHOAH et avant la Nakba? Les Palestiniens n’y sont pour rien pour les persécutions dont les juifs ont été victimes au XXe siècles. Pourtant vous leur avez volé leur terre et vous les massacrez impunément à la face du monde suscitant l’islamophobe partout dans le monde! C’est beaucoup pour un soi-disant peuple élu de Dieu, surtout quand on se permet de dire en plus que l’on commet tous ces crimes au nom de Dieu!

        J'aime

  2. 1. La violence entre 1948 et 1967 était dirigée contre les occupants jordaniens et égyptiens sur la Judée-Samarie (appelée a tort Cisjordanie) ou la bande de Gaza ? Evidemment non…
    La soit-disant occupation israélienne a bon dos pour justifier la violence arabe.
    2. La résolution de l’ONU de 1947 ne fait évidemment pas référence a un état palestinien musulman pour la simple est bonne raison que le peuple palestinien n’existait pas a l’époque (comme il n’a pas existé pendant les siècles auparavant) et qu’il y a des Arabes qui sont chrétiens.
    3. Israël lors de sa déclaration d’indépendance a accepté la partition du pays même si la terre d’Israël avait déjà été partagé en un état arabe (la Jordanie sur plus de 2/3) et un état juif a l’ouest du Jourdain. Un second état arabe aurait pu voir le jour immédiatement si la présence d’Israël n’avait pas été si difficile a accepter pour le monde arabe qui au lieu de créer ce second état arabe a préféré choisir l’option de détruire Israël et de massacrer les Juifs. Ils n’ont pas réussi et la guerre s’est arrêtée sur une ligne d’armistice de 1949 (renommée incorrectement après la guerre des 6 jours, « frontière de 1967 ») qui aurait pu permettre de créer également ce second état arabe puisque c’est soit-disant ce qu’ils veulent maintenant.

    Je vais m’arrêter pour le moment avec le cours d’histoire mais si vous voulez défendre le « peuple » palestinien, vous feriez bien d’arrêter de parler de ce que vous ne connaissez pas.

    PS: « c’est par l’épée qu’Israël périra », je vois que c’est ce que vous appelez de vos vœux…
    C’est assez comique dans la bouche d’un membre de « Palestiniens et Juifs Unis » qui utilise la photo d’un assassin comme avatar 🙂
    Si Israël ne se défendait pas, ça fait longtemps que ceux que vous défendez auraient fait un génocide des Juifs sur cette terre. Nous sommes désolés de refuser de mourir pour vous faire plaisir.

    J'aime

    • http://www.un.org/french/Depts/palestine/history2.shtml

      Monsieur, informez-vous avant d dire n.importe quoi.

      Le plan de partage et la fin du mandat britannique

      La question de Palestine a été portée devant l’Assemblée générale par le Royaume-Uni au lendemain de la création de l’Organisation des Nations Unies. Une Commission spéciale pour la Palestine, comptant 11 membres, a été constituée à la première session extraordinaire de l’Assemblée, en avril 1947. La majorité des membres de la Commission a recommandé le partage de la Palestine en un État arabe et un État juif, avec pour Jérusalem un statut international spécial sous l’autorité administrative de l’Organisation des Nations Unies.

      Le Plan de partage, 1947

      Lors de sa deuxième session ordinaire, après un débat intensif qui a duré deux mois, l’Assemblée générale a adopté, le 29 novembre 1947, sa résolution 181 (II), dans laquelle elle approuvait, avec de légers changements, le Plan de partage avec union économique, proposé par la majorité de la Commission spéciale. Le Plan de partage, qui était un document détaillé en quatre parties jointes en annexe à la résolution, prévoyait la fin du mandat, le retrait progressif des forces armées britanniques et la délimitation de frontières entre les deux États et Jérusalem.
      Selon le Plan :

      La création des États arabe et juif devait intervenir le 1er octobre 1948 au plus tard;
      La Palestine était divisée en huit parties : trois devaient devenir des divisions juives et trois des divisions arabes. La septième, la ville de Jaffa, devait devenir une enclave arabe à l’intérieur du territoire juif;
      Le régime international de Jérusalem, qui était la huitième division, serait administré par le Conseil de tutelle des Nations Unies.
      Le Plan indiquait aussi en détail les mesures à prendre pour l’indépendance dans des domaines comme la citoyenneté, le droit de transit, l’union économique et la déclaration que devait formuler le gouvernement provisoire de chacun des États proposés concernant l’accès aux Lieux saints et les droits des communautés religieuses et des minorités. Dans sa résolution 181 (II), l’Assemblée a également créé la Commission des Nations Unies pour la Palestine, pour appliquer ses recommandations, et a demandé au Conseil de sécurité de prendre les mesures nécessaires pour mettre en exécution le Plan de partage.

      Aimé par 1 personne

    • Résolution 181 de l’AG ONU du 29.11/1947:
      « 3. Les Etats indépendants arabe et juif ainsi que
      le Régime international particulier prévu pour la
      Ville de Jérusalem dans la troisième partie de ce
      plan….. »
      « Citoyenneté, conventions internationales et
      obligations financières
      1. Citoyenneté. Les citoyens palestiniens résidant
      en Palestine, à l’extérieur de la Ville de Jérusalem,
      et les Arabes et Juifs qui, sans avoir la nationalité
      palestinienne, résident en Palestine à l’extérieur de
      la Ville de Jérusalem) deviendront citoyens de l’Etat
      dans lequel ils résident et jouiront de tous les droits
      civils et politiques, à partir du moment où l’indépendance
      aura été reconnue. Toute personne de
      plus de dix-huit ans pourra, dans le délai d’un an
      à dater du jour où l’indépendance de l’Etat sur le
      territoire duquel elle réside aura été reconnue, opter
      pour la nationalité de l’autre Etat, étant entendu
      qu’aucun Arabe résidant sur le territoire de l’Etat
      arabe envisagé n’aura le droit d’opter pour la nationalité
      de l’Etat juif envisagé, et qu’aucun Juif
      résidant dans l’Etat juif envisagé, n’aura le droit
      d’opter pour la nationalité de l’Etat arabe envisagé.
      Toute personne qui exercera ce droit d’option sera
      censée opter en même temps pour sa femme, et ses
      enfants de moins de dix-huit ans. »

      Remarquez que la résolution fait référence aux palestiniens des deux Etats juifs et arabe et de Jérusalem. Malheureusement, les arabes avaient rejeté ce partage et Israël en a profité.

      J'aime

      • Le seul probléme avec votre analyse, monsieur, avec tout le respect’ que je vous dois, c’est que les NAZionistes ne veulent absolument pas de la solution à deux États. Nous de notre côté souhaitons seulement l’abolition de l’Apartheid en Palestien pour que les juifs, musulmans, et chrétiens vivent en paix sur la meme Terre.

        J'aime

      • Je suis parfaitement d’accord avec vous. Lisez la résolution 181 de l’AG de l’ONU et vous comprendrez ce que je voulais exprimer c’est à dire n’ont pas su exploiter les failles du droit international :
        RESOLUTION ADOPTED ON THE REPORT OF THE AD HOC COMMlnEE ON ‘rHE
        PALESTINIAN QUESTION
        RESOLUTION ADOPTEE SUR LE RAPPORT DE LA COMMISSION AD HOC CHARGEE
        DE LA QUESTION PALESTlNIENNE
        Volumes I-IV.
        181 (II), Gouvernement futur de la
        Palestine
        A
        L’Assemblée générale,
        Après s’être réunie en session spéciale à la requête
        de la Puissance mandataire, en vue de proçéder
        à la constitution, ct de définir le mandat,
        d’une commission spéciale » chargée de préparer
        l’examen par l’Assemblée, en sa seconde session
        régulière, de la question du futur gouvernement
        de la Palestine;
        Ayant constitué une Commission spéciale,181 (II), Gouvernement futur de la
        Palestine
        A
        L’Assemblée générale,
        Après s’être réunie en session spéciale à la requête
        de la Puissance mandataire, en vue de proçéder
        à la constitution, ct de définir le mandat,
        d’une commission spéciale » chargée de préparer
        l’examen par l’Assemblée, en sa seconde session
        régulière, de la question du futur gouvernement
        de la Palestine;
        Ayant constitué une Commission spéciale, et
        lui ayant donné mandat d’enquêter sur toutes les
        questions relatives au problème de la Palestine, et
        de préparer des propositions en vue de la solution
        de ce problème, et
        Ayant reçu et examiné le rapport de la Com~
        mission spéciale (document A/364)1, où figurent
        un certain nombre de recommandations présentées
        par la Commission à l’unanimité, et un plan
        de partage avec union économique approuvé par
        la majorité de la Commission spéciale,
        Considère que la situation actuelle de la Palestine
        est de nature à nuire au bien général et aux
        relations amicales entre les nations;
        Prend acte de la déclaration de la Puissance
        mandataire, par laquelle celle-ci fait connaître
        qu’elle se propose d’achever l’évacuation de la
        Palestine pour le 1er aout 1948;
        Recommande au Royaume-Uni, en tant que Puissance mandataire pour la Palestine, ainsi qu’à
        tous les autres Etats Membres de l’Organisation
        des Nations Unies, l’adoption et la mise à exécution,
        en ce qui concerne le futur gouvernement
        de la Palestine, du Plan de partage avec Union
        économique exposé ci-dessous;
        Demande
        a) Que le Conseil de sécurité prenne les mesures
        nécessaires prévues dans le plan pour sa mise à exécution;
        b) Que le Conseil de sécurité détermine, au
        cas où les circonstances l’exigeraient pendant la
        période de transition, si ]a situation en Palestine
        représente une menace contre la paix. S’il décide
        qu’une telle menace existe, et afin de maintenir
        la paix et la sécurité internationales, le Conseil
        de sécurité complétera l’autorisation de l’Assemblée
        générale par des mesures prises aux
        termes des Articles 39 et 41 de la Charte, qui
        donneront pouvoir à la Commission des Nations
        1 Voir les DQcument~ ofJici~ls de la deuxième session de
        l’Assemblée générale, Supplément No Il, Volumes {.IV.
        131

        J'aime

      • C est la situation actualle qui est claire.sur tout après que les Palestiniens aient pris leur probleme en main. Dans mon article j ai traité la position des arabes en 1947 et 1948 qui a été politiquement et diplomatiquement contreproductive. Merci pour un debat.

        J'aime

      • Les Palestiniens n’ont jamais rejeté la résolution de l’ONU qui, à l’origine de la création de l’État d’Israel prévoyait également la création d’un État arabe Palestien. Ce sont les sionistes eux-mêmes qui ont tout fait pour empêcher la création d’un tel État. Un État qui n’a pas la pleine souveraineté sur son territoire ne serait pas viable, mon cher monsieur.

        J'aime

    • Vous avez tout dit il n’y a rien à ajouter je partage entièrement votre analyse bravo vous connaissez parfaitement la question mais j’ai bien peur que ces personnes n’écoutent que leur mauvaise foi

      Aimé par 1 personne

      • Je répondais à Baroukh.Pour les autres revoyez l’histoire les juifs étaient là bas bien avant la Shoah Les juifs sont les plus vieux des palestiniens .je précise que je suis catholique et que jesus lui meme était juif

        Aimé par 1 personne

  3. Je trouve ça comique (ou pathétique c’est selon) d’avoir besoin de faire un copier-coller pour essayer de prouver que je dis n’importe quoi et encore plus comique quand le copier-coller ne contredit EN RIEN ce que j’ai ecrit. Il va falloir essayer encore.

    J'aime

  4. C’est très intéressant comme thème: palestiniens et juifs pour le même objectif. Beaucoup d’arabes et beaucoup de juifs seraient contre tout rapprochement. Si d’un coté comme de l’autre il se trouve des personnes qui se battent pour la paix, je suis pour. Je suis algérien et je sais que cette opinion n’a pas bonne presse dans mon pays pour des raisons historiques mais surtout idéologiques. Ma conviction est guidée par l’évolution de la position officielle des pays arabes exprimée par la ligue arabe qui de  » jeter les juifs à la mer » de 1948 à 1970 est passée à  » existence de deux Etats en Palestine ». Je pense que la question a beaucoup souffert de la position des pays arabes en 1948, qui, dans une position de faiblesse, avaient rejetés en bloc le plan de partage de la Palestine. Israël a profité de cette défaillance arabe pour s’attirer l’amitié de nombreux et se présenter en victime  » une démocratie entourée de régimes arabes dictatoriaux ». En 1948 les arabes n’avaient pas écouté Bourguiba qui leur disait:  » prendre et réclamer plus »; il a même été traité d’ennemi des revendications arabes » pour se rallier à son opinion 70 ans après. Donc je ne faix que constater l’étroitesse d’esprit et le chauvinisme mal placé des arabes.
    En conclusion 1) cela montre que les deux peuples arabes et juifs ont un désir de vivre en paix dans deux pays sur un territoire et s’entendre sur le statut de Jérusalem.2) Les Palestiniens ont réalisés beaucoup de progrès depuis qu’ils ont pris leur destin en leur mains, ils ont avancé seuls en 10 ans plus que ne l’on fait pour eux les arabes en 50 ans.

    J'aime

    • Tres bien ce que vous dites est exact et les Israéliens aussi dans leur majorité veulent la paix .Reste le gros problème du Hamas qui ne veut pas du tout reconnaître un état juif et poursuit le terrorisme

      J'aime

      • Il reste également le problème de IDF et de la LDJ… si nous voulons sérieusement trouver une solution de Paix, les deux parties doivent être placée sur le même pied d’égalité. Pas de double standard, ni de deux poids, deux mesures, hein ?

        J'aime

  5. On ne peut pas comparer la ldj ét le Hamas .meme si je ne cautionne pas les extrêmes .la ldj répond à des agressions antisemites ou antisioniste (ce qui est la même chose)ét qu’ils font le service d’ordre dans les manifestations juives ou Israéliennes .mais je n’ai jamais entendu dire qu’ils attaquaient de jeunes arabes comme ca Pour le plaisir.Le Hamas lui est un groupe terroriste comme le Hezbollah d’ailleurs qui inculquent la haine des juifs dans les écoles aux petits enfants et encouragent et financent des crimes de civils innocents.comment voulez vous qu’il y ai la paix dans ces conditions ? Tant qu’il y aura du terrorisme il nepourra pas y avoir de négociation possible pour deux états Car il n’y a pas de confiance .Et quand votre voisin vous déteste ,en veut à votre vie ét à celle de vos enfants vous menace ét vous envoie des chiens enragés ,je bien vous vous défendez et vous vous entourez de murs pour vous protéger

    J'aime

    • Pourquoi quand il est question d’Israel et du sionisme, les actes criminels qui leur sont attribués sont toujours justifiés alors que lorsqu’ils sont commis par les Palestiniens, ils le sont jamais?

      J'aime

    • Ce dont vous parlez Patricia, ce n’est nul autre que la raison d’État. Jamais Israël ne va admettre ses torts et ne les admettra jamais. C’est pourquoi les sionistes sont de mauvaise foi et qu’il ne sert à rien de discuter avec eux.

      J'aime

      • Je pense que les antisemites se cachent derrière le mot antisionistes .vous connaissez beaucoup vous de juif qui ne sont pas sionistes ?Pas moi !Meme ceux qui restent en France car ils s’y sentent chez eux ont le cœur qui bat quand Israel est en danger .Pour moi la quasi totalité des juifsest sioniste .Je ne dis pas que tous les juifs sont contre deux états ou ont tous la haine envers les palestiniens mais ils ont tous l’amour d’´Israel.Au risque de vous contrarier je crois plutôt que ce sont les palestiniens qui Je sais qu’il y a des sont de mauvaise foi qui ont deux languages (Arafat était le roi du double language )d’un côté il négociait de l’autre il prenait des gamins et leur mettait une ceinture d’explosif autour de la taille pour aller tuer des innocents.

        J'aime

  6. Je sais qu’il existe des juifs intégristes pour moi Ils ne valent pas mieux que les islamistes radicaux mais ils sont minoritaires en Israel et ne sont pas soutenus par le gouvernement.mais ne soyez pas de mauvaise foi le terrorisme ne vient pas d’Israel .Toutes les attaques meurtrieres envers les civils sont le fait des palestiniens.Alors bien sûr Israel réplique avec peut être un peu trop de force mais ont Ils le choix pour eux c’est une question de survie .Et pour connaître des Israéliens je peux vous dire que lorsqu’un juif extrémiste tue un palestinien,on ne lui fait pas de cadeau .Il est jugé et condamné comme un assassin.contrairement aux palestiniens que l’on traite comme un héros lorsqu’il tue un juif .comme vous dites il y a deux poids deux mesures .ce sont toujours les juifs les méchants et les pauvres palestiniens les victimes .bonne soirée

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s